Magazine Disney Extras - Découvrez la rubrique Interview | Disney Extras
Interview

Au coeur de l'Antarctique avec Luc Jacquet

Réalisateur Français connu pour avoir reçu un César et l’Oscar du meilleur film documentaire en 2006 avec La Marche de l’Empereur, Luc nous parle de son nouveau film L’Empereur, au cinéma le 15 février prochain. Il partage avec nous sa passion pour ces animaux fascinants : les manchots empereurs.

Qu’est-ce qui vous a poussé à repartir en Antarctique ?

Luc Jacquet : « L’Antarctique m’obsède et me transporte. Chaque fois que j’y retourne, c’est un rêve, un éblouissement et une aventure. La magie demeure intacte. J’y ai passé trois ans et demi en temps cumulé et je ne m’en lasserai jamais.

Et au fond de moi, je gardais le sentiment de ne pas avoir tout raconté des empereurs, qu’une partie de leur vie m’échappait encore. Au point de remuer ciel et terre pour organiser cette nouvelle expédition à Dumont d’Urville sur l’archipel de Pointe Géologie, l’un des plus beaux endroits au monde. »

Comment vous est venue l’idée de ce nouveau film ?

Luc Jacquet : « C’est lors de cette expédition en assistant au départ des poussins vers la mer que le film a pris forme dans mon esprit. Pourquoi se mettaient-ils en route si soudainement ? Avaient-ils entendu un signal ? Sédentaires, ils vivaient depuis quatre mois au sein de la colonie et tout à coup ils décidaient de prendre le large. J’ai décidé de les suivre. Je ne les ai pas quittés des yeux. Je progressais à leur rythme, parfois je courais pour les précéder. Leur cheminement prenait des heures, ils s’arrêtaient, hésitaient, cherchaient. J’ai avancé avec eux jusqu’à l’eau. Pour la première fois j’allais assister au grand plongeon des poussins empereurs. »

Comment avez-vous réussi à capter de telles images ?

Luc Jacquet : « Les avancées technologiques nous ont permis de ramener des images incroyables,  d’essayer la vidéo 360° et de capter un son plus immersif. Mais la réelle prouesse vient de l’équipe de plongeurs menée par Laurent Ballesta (Biologiste naturaliste marin, spécialiste mondial de la photographie sous-marine). Ils ont réalisé une première mondiale en faisant une série de plongées profondes à plus de 70 mètres dans l’océan antarctique à -1,8°C. Leurs compétences techniques et leur savoir-faire humain nous ont permis de découvrir une facette de l’empereur totalement méconnue du grand public: sa vie sous-marine. »

Quel est votre lien avec les manchots empereur ?

Luc Jacquet : « C’est grâce à l’empereur que je fais ce métier, que lors de mon premier hivernage en Antarctique j’ai tenu une caméra pour la première fois de ma vie. Mais cela va encore plus loin.

Je vois les empereurs comme des sentinelles. En plein hiver austral, ils sont le poste avancé de la vie, au-delà de la colonie il n’y a plus rien, seul un continent battu par les vents les plus violents de la planète. Pour survivre dans ces conditions hostiles, les empereurs se sont détachés de tout le superflu. Je pense que l’humanité ne serait pas tout à fait la même sans eux. »

Une aventure à retrouver sur grand écran

12 ans après le succès du film oscarisé LA MARCHE DE L’EMPEREUR, frissonnez en découvrant le nouveau film de Luc Jacquet L’EMPEREUR. À travers le regard et les souvenirs de son aîné, un jeune manchot se prépare à vivre son premier voyage…

Répondant par instinct au mystérieux appel qui l’incite à rejoindre l’océan, découvrez les incroyables épreuves qu’il devra à son tour traverser pour accomplir son destin et assurer sa survie et celle de son espèce. Marchez avec lui dans les paysages éphémères de l’Antarctique, ressentez la morsure du vent et du froid qui l’attendent à chaque pas et plongez avec lui dans les fonds marins jusqu’alors inexplorés.

Connectez-vous pour accéder à l'article en entier et gagner   +100